Parmi les métiers qui sont porteurs de valeurs nobles mais pas assez mis en avant, il y a le métier d’infirmière. Et pourtant, elles sont là,  à prendre soin des patients et à soigner nos « bobos » du quotidien. Le jour où l’on se souvient particulièrement d’elles, c’est le 12 mai, à l’occasion de la journée internationale des infirmières.

Pourquoi une journée internationale des infirmières ?

Tous les ans, le 12 mai, a lieu la journée internationale des infirmières, une journée qui donne l’occasion de montrer l’attachement particulier qu’elles ont pour leur métier mais aussi les conditions de travail dans lesquelles elles exercent.
Malheureusement, l’exercice de ce métier est de plus en plus pénible à la fois physiquement et psychologiquement, et nombreuses sont celles aujourd’hui qui préfèrent jeter l’éponge et démissionner. Résultat, depuis quelques années, on assiste à une vraie pénurie alors que les patients sont toujours autant présents, accentuant ainsi la difficulté des conditions de travail en
milieu hospitalier pour celles qui sont toujours en fonction.

Pourquoi le 12 mai ?

La date du 12 mai, n’est pas due au hasard. En effet, c’est la date de naissance de Florence Nightingale, une femme anglaise qui a posé les bases des soins infirmiers modernes. Elle a amélioré l’attention portée aux patients et a contribué à l’intégration des statistiques dans le milieu de la santé.
Cette journée permet de se rappeler que l’une des bases de ce métier, c’est l’éducation et la formation en permanence afin d’apporter la meilleure assistance au patient.
Malheureusement, conditions de travail difficiles, Burn out, heures à répétitions et pénurie de personnel viennent nous rappeler l’importance de célébrer cette journée et de penser à celles qui exercent cette profession au quotidien.
La santé est importante, elle ne doit pas être négligée. C’est pour cela que ce métier doit absolument s’améliorer afin que les patients puissent bénéficier à leur tour d’un impact positif qui se répercutera sur leur bien-être.