Lancé en 2013 par Stanislas Niox-Château, Doctolib est actuellement considéré comme le géant de l’e-santé en France. Il a pour principal objectif de mettre en relation patients et professionnels de santé. D’où ses offres de réservation en ligne et de gestion des consultations médicales avec des médecins généralistes ou spécialistes.
Récemment, l’Ordre des médecins demande à Doctolib de renforcer ses règles d’inscription afin de ne pas permettre l’adhésion des naturopathes. Selon l’institution, il peut y avoir une confusion entre professionnels de santé et disciplines sans fondement médical si aucune mesure ne sera prise.

Le problème récemment rencontré par Doctolib

Doctolib peut effectivement favoriser la consultation de naturopathes par les patients s’il n’améliore pas sa stratégie de sélection. Il risque de permettre la prise de rendez-vous chez des praticiens non-qualifiés, voire des imposteurs ou des guérisseurs qui font des pratiques dangereuses, relatives au charlatanisme et à dérives sectaires.
En d’autres termes, la réputation de Doctolib peut être gâchée par cette confusion. Il est censé référencer des médecins, des sages-femmes, des dentistes, des infirmiers et d’autres professions de santé réglementées ou détenteurs d’un diplôme reconnu par l’Etat et non des professions aux pratiques sans réglementations.

Les mesures prises pour renforcer le contrôle

Face aux critiques, reproches et remarques faites par les médecins et les patients sur les réseaux sociaux, Doctolib n’a pas attendu très longtemps pour réagir. Il a décidé de suspendre 17 profils le lundi 22 août afin d’effectuer des vérifications.
Il a également engagé un travail de fond pour améliorer ses services et pour renforcer le contrôle et la modération des profils d’activités légales non réglementées à travers un plan d’action spécifique.
Et enfin, il envisage d’organiser des réunions avec les Ordres, les Syndicats de professionnels de santé, les autorités, la Miviludes et la société civile afin de revoir les activités non réglementées dans les domaines du bien-être ou du médico-social qui doivent être référencées ou non par la plateforme.

Nota Bene

Avant de clôturer ce guide, il convient de rappeler que Doctolib vise à améliorer l’efficacité des organisations médicale ainsi que l’expérience des patients. Il aide à rattraper un retard technologique indéniable dans le secteur médical tout en essayant de mettre un terme à l’isolation de certains établissements de santé et praticiens.
Doctolib permet également aux patients de ne plus avoir de difficultés à accéder aux soins. Mis à part cela, il leur offre l’opportunité de consulter partout et à tout moment leurs données de santé.