Pourquoi les chaussures médicales sont importantes ? Quels sont les avantages de porter des chaussures de sécurité à l’hôpital ?

Quelles chaussures privilégier pour travailler confortablement en milieu hospitalier ? Pour obtenir des réponses claires à ces questions, suivez ce guide.

Les rôles des chaussures médicales

Les chaussures médicales ont été pensées et conçues spécialement pour protéger les soignants et les aides-soignants contre les différents risques d’accident au travail. Elles permettent surtout de bien protéger les pieds des chutes d’objets, des écrasements, des éclaboussures, des coincements, des glissades, etc.

Les chaussures de sécurité sont également utilisées dans le but de défendre les professionnels de santé contre les dysfonctionnements et les problèmes articulaires et musculaires, à court, moyen et long terme résultant du type de travail qu’ils effectuent.

C’est le meilleur équipement pour prévenir et lutter contre les troubles musculo-squelettiques qui se traduisent généralement par des douleurs et une gêne fonctionnelle.

Qu’il s’agisse de baskets d’hôpital, de sabots médicaux ou de mocassins professionnels, ils doivent tous répondre à des normes spécifiques pour garantir adhérence, résistance et hygiène. Non seulement ils doivent être confortables, mais il faut qu’ils soient aussi légers et aérés pour permettre aux professionnels médicaux d’assurer une journée de plus de huit heures de travail.

Mis à part cela, une chaussure de travail doit aussi offrir un bon maintien des pieds et être équipée d’une semelle antidérapante.

Les normes des chaussures médicales

En général, les chaussures d’hôpital normées EN 20345 possèdent une coque de protection placée au bout du pied. Cet embout de sécurité est capable de résister à un écrasement de 200 joules. Ce qui répond parfaitement aux besoins des professionnels de santé, notamment des brancardiers.

Par ailleurs, il y a également les chaussures médicales normées EN 20347 OB. Ces modèles disposent d’un embout de sécurité, d’une bonne résistance hydrocarbures, d’une semelle antiglisse, d’une meilleure capacité d’absorption des chocs, d’une semelle anti-perforation et d’une matière tige hydrofuge.

Mots de la fin

En outre, les chaussures d’hôpital, particulièrement les chaussures de qualité, peuvent dont réduire les risques d’accident au travail et les risques de TMS chez les soignants et aides-soignants. Elles peuvent garantir le confort de leurs pieds et leur confort en général tout en prévenant les douleurs aux pieds, les douleurs dorsales, les douleurs musculaires et les douleurs articulaires.

Grâce à ces chaussures médicales, les professionnels de santé sont à l’abri de gênes fonctionnelles du genre difficulté à réaliser certains mouvements ou à tenir un objet.