Fondée en 1817, l’Université de Liège ou ULiège est la seule université francophone qui propose un cursus complet dans le domaine de la médecine vétérinaire. Elle est ouverte à tous, aussi bien aux étudiants belges qu’aux non-résidents. Et elle garantit la réussite de tous les apprenants. En 2020, 23% des nouveaux inscrits au tableau de l’ordre des vétérinaires en France sont issus de l’Université de Liège. Mais qu’est-ce qui motivent les étudiants français à s’exiler dans une université en Belgique ?

Les raisons qui poussent les étudiants français à s’exiler dans une université en Belgique

L’Université de Liège s’offre comme une meilleure alternative aux étudiants français qui souhaitent s’orienter vers la médecine vétérinaire et qui ont du mal à accéder aux quatre écoles françaises.

En France, l’intégration d’une école vétérinaire n’est effectivement pas facile. Il faut privilégier une préparation énorme et laisser de côté tous les indispensables et plaisirs de la vie, alors qu’au final, on sait qu’il n’y aura que très peu d’élus.

Il est vrai qu’il est possible de se tourner vers l’Université de Roumanie ou vers l’Université d’Espagne, mais ces écoles sont très chères et ne possèdent pas de bonne réputation. Il vaut mieux opter pour l’Université de Liège, une université publique et pluraliste belge qui est très reconnue pour son cursus complet.

Les particularités de l’Université de Liège

En choisissant l’école vétérinaire en Belgique, les étudiants français peuvent devenir des professionnels de la santé animale tout en bénéficiant d’une solide formation scientifique. Ils peuvent apprendre à connaître l’animal sain. Puis, ils peuvent aussi comprendre les pathologies et les techniques d’élevage.

À l’Université de Liège, les formations de médecine vétérinaire comprennent le Bachelier, le Master, le master de spécialisation, le doctorat et la recherche. Ces cycles aboutissent à un diplôme de Médecin vétérinaire et ils durent généralement 6 années.

Chaque année, la faculté accueille environ 1 600 étudiants par an et elle organise des summer schools en sciences vétérinaires. Elle est également membre de l’association EAEVE et elle est composée de 7 départements de recherche et de 3 unités inter facultaires en sciences et sciences médicales.

Enfin, il ne faut pas oublier que l’Université de Liège dispose aussi d’une clinique vétérinaire universitaire. Etant la seule en Belgique francophone, celle-ci se divise en trois départements avec trois services d’urgences : équidés, ruminants-porcs et animaux de compagnie. Ainsi, elle prend donc en charge tous types d’espèces animales, aussi bien les grands que les petits animaux, les locaux et les exotiques.